Éviter le chauffage électrique d’appoint, sauf dans certains locaux

<Précédent   Suivant >

Si elle n’est pas d’origine renouvelable, l’électricité est l’énergie la plus polluante et le kWh électrique coûte entre 2 et 3 fois plus cher que le kWh gaz ou mazout. Le chauffage central à l’électricité est donc à proscrire.

Si des radiateurs électriques d’appoint apparaissent à divers endroits, il faut améliorer la régulation du chauffage principal ou, mieux, augmenter l’isolation de ces pièces pour supprimer le recours aux appoints !.

Par contre, comme signalé à la mesure 50, en dehors des heures normales, il vaut mieux chauffer électriquement une pièce qui sert de garderie ou de bibliothèque par exemple… que de chauffer toute une aile de bâtiment pour cette seule pièce ! Le radiateur sera programmé pour ne fonctionner qu’en dehors des heures normales de chauffage.

[retour]

Pour le moment, 44 personnes sont en ligne

> Design : Jean Louis Wagelmans Facebook  logo facebook  Contact bouton mail pt  Vous pouvez réagir  bouton remarques pt